Meilleur jeune lecteur de France : le pouvoir des mots



Mohamed-Iyad Smaïne vient de remporter le concours du meilleur jeune lecteur de France. En août dernier, il a conquis un jury d’écrivains renommés, avec une prestation sur scène. « J’ai eu du mal à m’y faire, à me dire que j’ai gagné le concours. Mais oui, là, je peux le dire : je suis le meilleur jeune lecteur de France. Je n’ai pas l’habitude de me vanter », confie, timidement, le jeune homme. Cette consécration n’était pas gagnée d’avance. Il y a encore peu de temps, ouvrir un livre était une corvée imposée par ses professeurs du collège. « J’avais peur de lire un livre entier. Une de mes craintes était d’être évalué sur un livre. »

Alice Laugier gère un atelier d’éloquence dans un collège classé zone d’éducation prioritaire. Ici, les jeux mêlent paroles et gestuelles pour réconcilier les élèves avec les mots. Avec elle, Mohamed-Iyad a fait ses premiers pas de lecteur : « On s’est rendu compte à quel point le passage par l’oral, par la découverte de ‘je suis capable d’être debout, de dire un texte, d’émouvoir et d’être persuasif’, ça marche super bien. Cela les ramène à l’écrit, à leurs capacités de langage », explique la professeur de lettres classiques.



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire