Des règles irrégulières seraient associées à un risque accru de décès prématuré



Les cycles menstruels irréguliers et longs à l’adolescence et à l’âge adulte sont associés à un plus grand risque de décès prématuré, constate une étude publiée par le British Medical Journal.



Sante magazine

A lire aussi

Laisser un commentaire