Intrusion violente de manifestants au conseil municipal de Saint-Denis, des élus « agressés »


Plusieurs dizaines de manifestants ont fait « violemment » intrusion jeudi 8 octobre au soir dans une réunion du conseil municipal de Saint-Denis et agressé « physiquement » plusieurs élus, a indiqué la mairie dans un communiqué.

« Le conseil municipal de Saint-Denis vient de reprendre après avoir été violemment envahi », a tweeté Mathieu Hanotin, le maire PS élu en juin en ajoutant que la municipalité allait porter plainte « face à cette agression violente ».

Une cinquantaine d’individus « survoltés », mêlant « des agents de la municipalité à des inconnus violents », ont envahi la salle du conseil municipal, selon le communiqué transmis à l’AFP.

« Inadmissible »

« Opposés » à la réforme du temps de travail des agents municipaux mise en place par la mairie, ces manifestants ont agressé physiquement et verbalement certains élus, a affirmé la municipalité. « Il est inadmissible que ce lieu soit souillé par les exactions de quelques extrémistes », a-t-elle souligné.

Dans la foulée, Stéphane Troussel, le président PS du conseil départemental de Seine-Saint-Denis, a apporté dans un tweet son « total soutien » aux élus de de la ville, « notamment ceux qui ont été bousculés ou frappés ».

Mercredi, une adjointe de Saint-Denis avait également été agressée verbalement et menacée physiquement lors d’une visite d’un espace jeunesse de la ville, a indiqué plus tôt jeudi la municipalité dans un communiqué.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire