Diabète  : l'axe intestin/cerveau joue un rôle prépondérant 



Chez les personnes souffrant de diabète de type 2, les communications entre l’intestin et le cerveau ne sont pas optimales, avec comme conséquence une mauvaise régulation du taux de sucre dans le sang, affirment des chercheurs. Ils ont aussi constaté qu’un lipide produit par l’organisme permet d’empêcher ce dysfonctionnement et de réguler le taux de sucre, et ainsi d’améliorer le diabète et les inflammations intestinales. Ces découvertes sont majeures, car aujourd’hui la prévalence du diabète augmente rapidement dans le monde.



Sante magazine

A lire aussi

Laisser un commentaire