Bridgestone, Latécoère, Suez : la chienlit industrielle continue



Bien sûr, il ne fallait pas s’attendre à autre chose sous cette présidence. Déjà, sous Hollande, Alstom, Alcatel ou Technip avaient été rachetés, puis dépecés et l’usine Goodyear d’Amiens avait fermé, accélérant notre hémorragie industrielle. Aujourd’hui, outre les fruits de ces choix, le gouvernement actuel y ajoute de nouvelles erreurs, de Latécoère à Bridgestone en passant par (…)


Economie



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire