Au procès des attentats de janvier 2015, le numéro de voyou charmeur d’un accusé




L’interrogatoire d’Amar Ramdani, ancien codétenu de Coulibaly, laisse apparaître son ancienne petite amie gendarme, une autre fiancée qui dit l’avoir vu changer au contact de la religion et l’ombre d’une « secte de la buanderie » qui aurait rassemblé à la maison d’arrêt de Villepinte des détenus radicaux.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire