Les troupes US devraient être rentrées d’Afghanistan d' »ici Noël », dit Trump



WASHINGTON (Reuters) – Tous les soldats américains en Afghanistan devraient être « rentrés à la maison d’ici Noël », a déclaré mercredi Donald Trump, quelques heures seulement après que son conseiller à la sécurité nationale a indiqué que Washington allait réduire son contingent en Afghanistan à 2.500 soldats d’ici début 2021.

Les Etats-Unis et les taliban ont signé en février dernier à Doha au Qatar un accord prévoyant le retrait des troupes américaines d’Afghanistan d’ici mai 2021 en échange de garanties sécuritaires de la part des insurgés.

Donald Trump et d’autres représentants ont déclaré depuis lors que le nombre de soldats américains présents en Afghanistan serait réduit à moins de 5.000 en novembre.

« Nous devrions avoir à la maison d’ici Noël le petit nombre restant de nos courageux hommes et femmes qui servent en Afghanistan! », a dit mercredi sur Twitter le président américain, sans que l’on ne sache dans l’immédiat s’il donnait un ordre ou exprimait simplement un souhait de longue date.

L’actuel locataire républicain de la Maison blanche, qui brigue un second mandat le mois prochain, a fait du retrait des Etats-Unis de « guerres sans fin » l’une des pierres angulaires de sa politique étrangère, bien que des milliers de soldats américains sont toujours déployés en Irak, Syrie et Afghanistan.

Aucun commentaire n’a été obtenu dans l’immédiat auprès de la Maison blanche et du Conseil national de sécurité.

Le tweet de Donald Trump intervient au jour du 19e anniversaire de l’incursion américaine en Afghanistan pour renverser le régime taliban suite aux attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis.

(Idrees Ali, David Brunnstrom et Phil Stewart; version française Jean Terzian)



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire