Le débat Pence-Harris a fait mouche : il était normal



CARNET DE CAMPAGNE

Philippe Boulet-Gercourt, correspondant de « l’Obs » aux Etats-Unis, relate dans son carnet de campagne les petits et les grands moments de l’élection présidentielle du 3 novembre, un scrutin à haut risque.

La mouche. La mouche ! Mercredi soir, entre 22h17 et 22h19, il n’y avait que cela : la grosse mouche, posée sur les cheveux blancs de Mike Pence, tellement aspergés de laque qu’il ne se rendait compte de rien. Texto de ma fille : « Je crois qu’elle est morte après avoir inhalé les produits dans ses cheveux ». Mauvaise langue. Le diptère s’est gentiment envolé et le débat a pu reprendre son cours tranquille, tandis que la campagne Biden préparait sa pub d’après-débat, avec un Joe espiègle muni de son tue-mouches : « Donnez 5 dollars pour aider cette campagne à voler » ! Une poignée de minutes après la fin du face-à-face (ou plutôt côte-à-côte), le terme « The Fly » était « tendance » sur Twitter, avec 558 000 tweets!

En somme, un débat – attachez v

Pour lire les 75 % restants,
testez l’offre à 1€ sans engagement.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire