la crise du Covid-19 a accéléré la mutation des entreprises vers le numérique


Le télétravail s’est beaucoup développé en France avec le confinement. (CLAIRE LEYS / FRANCE-BLEU DRÔME-ARDÈCHE)

La crise du Covid-19, le confinement notamment, ont-ils accéléré la mutation des entreprises vers le numérique ? C’est la question posée pour cette nouvelle soirée « C’est mon boulot » à Poitiers ce 6 octobre. Pour le patron de Microsoft, Satya Nadella, la réponse est oui. Selon lui, le confinement a fait gagner deux ans aux entreprises dans leur transformation digitale. Au niveau national, la mise en place du télétravail a révélé les lacunes de certains salariés. Résultat : les formations à distance aux logiciels Excel et Word ont vu leur utilisation multipliée par trois en quelques mois. Idem pour la demande de maîtrise de Google Drive.

C’est ce que révèle Udemy, une plateforme d’enseignement en ligne qui a réalisé un classement des compétences plébiscitées par les Français pendant la crise du Covid-19. Si ce sont les cours relatifs aux opérations financières qui arrivent en tête, la bureautique vient tout de suite après. Le digital peinait à convaincre les entreprises et les stagiaires, c’est bien fini.

Du côté des entreprises aussi, on cherche à renforcer les compétences digitales des salariés. Selon une étude menée par Netwrix, sur près de 1 000 entreprises, la part des directeurs informatiques qui prévoient d’investir dans la formation en informatique de leurs collaborateurs a presque doublé depuis le début de la crise. Mais il n’y a pas que les informaticiens qui doivent se former.

Une enquête de la Gazette des communes pointe le danger qui menace les agents qui n’utilisent pas d’ordinateur dans leur quotidien au travail, des personnels d’exécution des services techniques à ceux des écoles. « Si un agent a des difficultés avec l’informatique, il en aura aussi à s’insérer dans la collectivité », explique Anne Collin, dans le magazine spécialisé. L’enjeu, c’est bien le maintien dans l’emploi de ces personnels. S’ils ne maîtrisent pas l’informatique, ce sera compliqué de les faire évoluer vers d’autres postes.

Alors pour ceux qui souhaitent se mettre au numérique, de nombreuses formations existent : 750 labellisées par la Grande école du numérique. Ce sont des formations gratuites, partout en France, plus particulièrement destinées à ceux qui sont éloignés de ce domaine. Les trois-quarts de ceux qui en sortent ont un travail ou suivent une formation complémentaire.

Soirée « C’est mon boulot », mardi 6 octobre 2020 à Poitiers, aux Salons de Blossac. Inscription sur le site de la Maison de la Radio.





FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire