Nouvelle-Calédonie : le vent du boulet ?



« Mes chers compatriotes, depuis plus de trente ans, nous parcourons ensemble un chemin inédit. Nous regardons en face notre histoire en Nouvelle-Calédonie, qui est une histoire coloniale. Et nous cherchons à la dépasser, pour ne pas qu’elle nous enferme. Nous savons aujourd’hui que nous sommes à la croisée des chemins. » (Emmanuel Macron, le 4 octobre 2020 à l’Élysée). Ce dimanche 4 octobre 2020, les 180 598 électeurs néo-calédoniens inscrits sur les listes (…)


Politique



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire