Le mouvement Rachad et la subversion du « Hirak » Algérien



Le mouvement de contestation en Algérie, appelé « Hirak », qui est suspendu depuis mars 2020 avec la crise mondiale du Covid-19, pourrait reprendre avec la levée progressive des mesures de prévention prises par le gouvernement, en plus de la crise sociale qui s'est aggravée. Certains Hirakistes appellent à ne pas manifester en attendant la fin de la crise sanitaire, l'autre partie, représentée notamment par le mouvement « Rachad », appelle à la reprise des (…)


International



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire