on a retracé la semaine et les contacts du président américain


Il a minimisé son impact pendant des mois, le voilà contaminé. Donald Trump, 74 ans, a annoncé dans la nuit du jeudi 1er au vendredi 2 octobre avoir été testé positif au coronavirus, tout comme sa femme Melania. Une nouvelle qui vient encore ébranler la campagne présidentielle à tout juste un mois du scrutin, et qui pose une question : le président, qui a toujours fait savoir son dédain pour le port du masque, a-t-il pu infecter d’autres personnes sans le savoir avant de connaître son diagnostic ?

Difficile de savoir quand exactement le président a contracté le virus, et depuis quand il est contagieux, s’il l’est aujourd’hui. La Maison-Blanche a d’ores et déjà annoncé qu’un traçage des cas contacts avait débuté. Et ceux-ci s’annoncent nombreux, et occupant parfois un haut rôle dans la campagne de réélection de Trump et dans son gouvernement. Allocution, débat, meeting : ces derniers jours, Donald Trump a fait de nombreuses apparitions publiques, lors desquelles il a été en contact avec des membres de son équipe, des donateurs ou encore des supporters… Sans compter les rencontres en privé.

Trump positif au Covid-19 : la revanche de l’ennemi négligé

Samedi dernier, selon le site Factba.se, qui suit tous les déplacements du président, celui-ci a rencontré des leaders évangélistes avant de présenter, devant la presse et à ses côtés, son choix pour remplacer Ruth Bader Ginsburg à la Cour Suprême, la juge Amy Coney Barrett.

Le dimanche, après une séance de golf, il a organisé une réception avec sa femme Melania pour les familles de militaires décédés. Sur des images publiées par la Maison-Blanche, aucun participant ne portait de masque.

Trump se moque du port du masque de Biden

Lundi, comme le rapporte le « New York Times », il s’est exprimé dans le jardin de la Maison-Blanche au sujet de l’épidémie de Covid-19. Il était entouré de Mike Pence, du ministre de la Santé Alex M. Azar II, la ministre de l’Education Betsy DeVos ou encore de Robert Ford, président des laboratoires Abbott.

Le lendemain, Donald Trump s’est rendu à Cleveland pour participer au débat présidentiel. Lui, ses enfants adultes (Ivanka Trump, Donald Trump Jr., Eric Trump et Tiffany Trump), et des hauts membres de son équipe de campagne et de la Maison-Blanche ont été vus embarquant et débarquant d’Air Force One sans porter de masque.

Lors du débat, face à Joe Biden qui se trouvait à quelques mètres de lui, le président est revenu sur le sujet des masques, qu’il affirme porter seulement lorsque c’est nécessaire, moquant au passe son adversaire, qui en porte, « à chaque fois qu’on le voit ».

Si les médias américains affirment que Joe Biden dans la journée, il est peu probable qu’une trace de virus soit détectée deux jours après une éventuelle contamination. D’autres tests devraient donc être prévus dans les jours à venir.

Peu de masques à bord d’Air Force One

Selon le « New York Times », peu des proches de Trump ont fait preuve de précautions à Cleveland. Au retour, Stephen Miller, haut conseiller du président, Jason Miller, un des stratèges de la campagne, Mark Meadows, le « Chief of staff » de la Maison-Blanche, ou encore Robert O’Brien, conseiller à la sécurité nationale (qui a déjà été testé positif en juillet), ont tous été vus sans masque à bord de l’avion présidentiel.

Mercredi, Donald Trump a participé à une levée de fonds dans un lieu de clos en compagnie de donateurs et de soutiens à Minneapolis avant de se rendre à Duluth pour un rally. Selon le « New York Times », c’est lors du trajet du retour dans la soirée que les symptômes de Hope Hicks, une proche collaboratrice, ont été observés. Après quoi, des journalistes ont remarqué que des membres de l’équipe de Trump qui mettaient rarement un masque ont été vus commençant à en porter.

Trump, Bolsonaro, Johnson : radiographie de l’aveuglement des populistes face au coronavirus

Le lendemain, Donald Trump a participé à une table ronde avec des supporters dans son club de golf de Bedminster, dans le New Jersey. Comme le fait remarquer le « New York Times », dans la soirée, alors qu’il était interviewé sur Fox News, il s’est exprimé d’une voix rauque, ce que son équipe a mis sur le compte d’une longue semaine de campagne.

Dans les heures qui ont suivi, le diagnostic de Hope Hicks a été rendu public, déclenchant le test du président lui-même et de son épouse. Le résultat est donc revenu positif pour tous les deux. Ce vendredi, Melania Trump a dit se sentir « bien » et espérer un « rétablissement rapide ».

Le vice-président, Mike Pence, et son épouse Karen, ainsi que la juge Amy Coney Barrett, ont été testé négatifs, a fait savoir la Maison-Blanche vendredi après-midi. Le fils de Donald et Melanie Trump, Barron, 14 ans, a également été testé négatif. Les autres résultats devraient pleuvoir dans les heures ou jours à venir.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire