Le parquet de Paris ouvre une enquête après de nouveaux propos racistes d’Eric Zemmour



Cette nouvelle enquête contre le polémiste intervient une semaine après sa condamnation pour les mêmes motifs.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête, jeudi 1er octobre, pour « provocation à la haine raciale » et « injures publiques à caractère raciste » au lendemain de propos racistes d’Eric Zemmour, qui a qualifié les migrants mineurs de « voleurs », d’« assassins » et de « violeurs » sur la chaîne CNews. Cette nouvelle enquête contre le polémiste, une semaine après une condamnation à Paris pour les mêmes motifs, a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne.

Dans un débat animé par la journaliste Christine Kelly et dédié à la question des mineurs isolés après l’attaque terroriste devant les ex-locaux de Charlie Hebdo, Eric Zemmour a déclaré mercredi soir : « Ils n’ont rien à faire ici, ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs, c’est tout ce qu’ils sont, il faut les renvoyer et il ne faut même pas qu’ils viennent. »

Sur Twitter, la ministre déléguée à la Diversité, Elisabeth Moreno, a dit sa colère après cette « sortie abjecte et raciste » d’Eric Zemmour. 

Le 25 septembre, le parquet de Paris a obtenu la condamnation d’Eric Zemmour à 10 000 euros d’amende pour injure et provocation à la haine, cette fois pour une diatribe sur l’islam et l’immigration lors d’un rassemblement politique un an plus tôt et diffusée en direct sur la chaîne LCI.





francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire