Covid-19 : La faible mortalité en Afrique pourrait s’expliquer par… l’homme de Néandertal




Un fragment d’ADN triplerait le risque de contracter une forme grave de détresse respiratoire, selon « Nature ». Or ce fragment est moins présent dans la population africaine. Cela expliquerait aussi que le taux de mortalité soit plus élevé chez les Bengalis.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire