Aurélien Taché sur l’interdiction des certificats de virginité : « C’est une hypocrisie »



Les ministres Gérald Darmanin et Marlène Schiappa ont confirmé, dans un entretien accordé au « Parisien », l’intention du gouvernement d’interdire les certificats de virginité. Dans sa lutte contre le « séparatisme », celui-ci a dans le collimateur ces documents délivrés par certains médecins à la demande de jeunes femmes ou de familles catholiques, juives ou musulmanes pour « certifier » leur virginité, le plus souvent avant un mariage. Il pourrait également poursuivre pénalement les médecins qui en délivreraient.

Revendiquant leur pragmatisme, certains médecins assument de les délivrer, sans ausculter leurs patientes, pour protéger ces jeunes femmes du courroux de leurs communautés, et accusent le gouvernement de se tromper de cible.

Le député (ex-LREM) Aurélien Taché les soutient résolument. Interview.

Que pensez-vous du projet du gouvernement d’interdire les certificats de virginité ?

Je comprends parfaitement qu’on puisse être choqué par cette pratique, qui paraît archaïque au XXIe siècle. Les femmes doivent évidemment être maîtresses de leur corps. Mais je crains que le projet du gouvernement ne fasse plus de mal que de bien. Pourquoi ? Parce que si cette mesure est votée, la situation des rares jeunes femmes qui réclament ces certificats de virginité risque de devenir encore plus difficile. Car, soyons honnêtes : actuellement, la plupart des médecins qui délivrent des certificats de virginité écrivent « vierge » sans pratiquer le moindre examen. Que se passera-t-il demain&

Pour lire les 77 % restants,
testez l’offre à 1€ sans engagement.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire