l’actrice Charlotte Lewis accuse le réalisateur de viol



En 1983, Charlotte Lewis est un mannequin débutant de 16 ans. Elle n’a jamais joué la comédie, mais une amie qui s’est improvisée agent lui propose de rencontrer Roman Polanski. Il a un rôle à offrir pour son prochain film. Le rendez-vous a lieu dans l’appartement du réalisateur à Paris. Durant sa première conversation avec lui, Charlotte Lewis se sentait « 100 % à l’aise« . 

Il l’aurait invitée avec son amie Karen dans un bon restaurant avant de leur proposer de les héberger. Dans l’appartement du cinéaste, Charlotte aurait accepté une coupe de champagne, son amie, elle, serait partie se coucher. Selon l’actrice, Roman Polanski va alors l’agresser. « Il s’est complètement métamorphosé. Il a d’un coup commencé à me toucher, il a mis ses mains sur ma poitrine, je l’ai repoussé« , raconte-t-elle. Il lui aurait alors répondu : « j’ai envie de te faire faire un bout d’essai mais si tu n’es pas disposée à me laisser vraiment te connaître, ça ne va pas marcher entre nous. » Son amie l’aurait ensuite convaincue de s’excuser. De retour auprès du réalisateur, l’actrice se remémore : « Il a essayé de me déshabiller, et j’essayais de le repousser […] puis il a poussé ma tête vers son sexe. […] Roman m’a violée, voilà ce qu’il s’est passé« , confie-t-elle.



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire