Chanter sans masque à l'intérieur propage le COVID-19 par aérosols, confirme une étude



Une étude basée sur un cluster de coronavirus après une répétition de chorale aux Etats-Unis au mois de mars affirme que le coronavirus ne peut pas seulement être transmis par des gouttelettes projetées : le risque existe aussi lorsque des aérosols microscopiques restent en suspension dans l’air en intérieur. Or, le chant est connu pour en générer ; c’est pourquoi les chercheurs recommandent la plus grande précaution pour les personnes qui pratiquent cette activité.



Sante magazine

A lire aussi

Laisser un commentaire