Le box-office de la semaine du 9 septembre 2020



La Daronne © 2020 Guy Ferrandis / Les Films du Lendemain / La Boétie Films / Le Pacte Tous droits réservés

Le marché en France

Après l’avoir négligé pendant quinze jours, nous retrouvons le box-office français en cette semaine 37, allant du 9 au 15 septembre, là où on l’avait laissé. C’est-à-dire dans le même état léthargique, très loin d’une véritable reprise de la rentrée, mais simultanément encore trop résistant pour disparaître en attendant des temps meilleurs. L’effet Tenet, tant attendu tout au long de l’été, n’aura ainsi été que d’une courte durée. Car deux semaines après la sortie du film de Christopher Nolan, le thriller futuriste garde certes la tête du classement, mais son pouvoir de locomotive s’est quasiment évaporé. Le cumul hebdomadaire est même en baisse par rapport à la semaine précédente, puisqu’il n’affiche plus qu’un million de spectateurs indécrottablement cinéphiles. D’ailleurs, un grand merci à eux !

Aussi malmené soit-il, le cinéma français a également de quoi être reconnaissant, puisque sa part de marché reste à de très confortables 50 % sur la semaine. Sur l’année 2020 si tristement exceptionnelle, les chiffres d’engouement pour la production nationale ne bougent guère. Et comment le pourraient-ils, avec un taux de fréquentation toujours aussi calamiteux ? La part de marché du cinéma français y reste donc à 38 %. Quant aux autres indicateurs comparatifs, leur mouvement reste de même anecdotique, avec moitié moins d’entrées par rapport à la même semaine en 2019 et une baisse cumulée sur l’année en cours désormais juste en dessous des deux tiers.

Les films en continuation

Dans ce marché de l’exploitation cinématographique toujours aussi morose, Tenet garde la main à la première place du Top 10, grâce à des baisses successives à peu près raisonnables. Son quart de million de tickets vendus n’a rien d’exceptionnel, mais par les temps qui courent, il s’agit d’un résultat plutôt honorable. Pas sûr par contre que l’expérience ait été concluante pour la Warner, qui vient de repousser son prochain blockbuster, Wonder Woman 1984 de Patty Jenkins, initialement prévu de sortir en France le 30 septembre prochain, jusqu’à la fin de l’année ! La voie est donc libre pour John David Washington et compagnie d’occuper le terrain du gros spectacle hollywoodien encore pendant quelques semaines, hélas sans durablement redynamiser un marché en berne …

Parmi les autres films en continuation, on peut citer la bonne résistance de Petit pays de Eric Barbier, qui a visiblement trouvé son public. La même chose n’est pas nécessairement vraie pour les deux sorties françaises d’envergure de la semaine précédente, Police de Anne Fontaine et Enorme de Sophie Letourneur, qui perdent chacune plus de la moitié de leur public de démarrage.

Les nouveautés

Quatre nouveautés se font une place plus ou moins petite au classement cette semaine. Commençons par le moins performant, en apparence, Adolescentes de Sébastien Lifshitz à la dixième place. Ce documentaire sur deux filles adolescentes crée toutefois l’exploit. D’un, parce qu’il est excessivement rare de trouver des films documentaires – en dehors de quelques contes animaliers – parmi les films les plus sollicités par le public français. Et de deux, à cause de la sensibilité globalement gaie du réalisateur, dont la belle voix de défense des minorités n’attire généralement pas les foules.

Les trois autres nouveaux entrants sont infiniment plus conventionnels. Isabelle Huppert, en mi-flic, mi-dealeuse, prend une confortable avance dans La Daronne de Jean-Paul Salomé, un réalisateur dont les derniers gros succès remontent au début du siècle avec Belphégor Le Fantôme du Louvre et Arsène Lupin. Elle est suivie par l’adaptation de sa pièce de théâtre par Daniel Cohen Le Bonheur des uns. Enfin, Antebellum a eu le privilège et l’exclusivité de sortir en France avant les États-Unis, où les salles de cinéma sont toujours largement sinistrées par l’épidémie du coronavirus. Par conséquent, le film de Gerard Bush et Christopher Renz vient d’y être distribué en ligne.

Le classement français

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 9 et le mardi 15 septembre 2020 :

  1. Tenet – distribué par Warner Bros. France – 3ème semaine / – 38 % – 254 391 entrées / 1 614 471 cumul – 24 % part de marché
  2. La Daronne – distribué par Le Pacte – Nouveauté – 130 560 entrées cumulées – 12 % part de marché
  3. Le Bonheur des uns – distribué par SND – Nouveauté – 95 111 entrées cumulées – 9 % part de marché
  4. Antebellum – distribué par Metropolitan Filmexport – Nouveauté – 85 213 entrées cumulées – 8 % part de marché
  5. Effacer l’historique – distribué par Ad Vitam Distribution – 3ème semaine / – 42 % – 66 556 entrées / 437 980 cumul – 6 % part de marché

6. Petit pays – distribué par Pathé – 3ème semaine / – 34 % – 47 234 entrées / 220 141 cumul – 5 % part de marché

7. Les Nouveaux mutants – distribué par The Walt Disney Company France – 3ème semaine / – 44 % – 42 874 entrées / 279 812 cumul – 4 % part de marché

8. Police – distribué par Studiocanal – 2ème semaine / – 53 % – 39 985 entrées / 124 667 cumul – 4 % part de marché

9. Enorme – distribué par Memento Films – 2ème semaine / – 51 % – 30 498 entrées / 92 675 cumul – 3 % part de marché

10. Adolescentes – distribué par Ad Vitam Distribution – Nouveauté – 24 125 entrées cumulées – 2 % part de marché



Critique film

A lire aussi

Laisser un commentaire