Crise sanitaire, Bridgestone, séparatisme… Le « 8h30 franceinfo » d’Eric Coquerel


Eric Coquerel, député La France Insoumise de Seine-Saint-Denis, était l’invité du « 8h30 franceinfo », samedi 19 septembre 2020. Crise sanitaire, Bridgestone, séparatisme… Il répond aux questions de Matteu Maestracci et Myriam Encaoua. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Eric Coquerel, député La France insoumise de Seine-Saint-Denis, était l’invité du « 8h30 franceinfo », samedi 19 septembre 2020. Crise sanitaire, Bridgestone, séparatisme… Il répond aux questions de Matteu Maestracci et Myriam Encaoua.

Crise sanitaire : « On aurait fait mieux »

Éric Coquerel assure que son parti « aurait mieux fait » que le gouvernement dans la gestion de la crise sanitaire du coronavirus. « On aurait pris des décisions de réquisition, de nationalisation. On aurait fait tout de suite un effort supplémentaire pour l’hôpital, pas dans plusieurs mois, pour se garantir des lits et nous aurions rendu les masques gratuits », liste-t-il.

Le député La France insoumise juge que les dirigeants actuels « ont tellement abîmé l’Etat à force de supprimer des postes de fonctionnaires dans les administrations, qu’à un moment donné, ça se sent sur le terrain, au niveau de l’argent qui sert justement pour la santé. »

Bridgestone : le gouvernement « laisse faire »

« On ne peut plus accepter que des entreprises viennent s’implanter en France et organisent elles-mêmes leur baisse de production en refusant de se transformer », estime Eric Coquerel. Pour le député LFI, le gouvernement « laisse faire » les entreprises, comme Bridgestone qui a annoncé mercredi qu’elle voulait fermer son usine de Béthune (Pas-de-Calais) qui emploie 863 salariés.

Mais il met en cause plus généralement les « gouvernements successifs qui, depuis des années, pratiquent la même politique », en mettant « beaucoup d’argent public dans les entreprises, sans contrepartie, sans aucune condition »

Séparatisme : un « fantasme »

« S’il y a un séparatisme dangereux, il l’est lorsque des députés sortent d’une salle quand une jeune femme voilée vient à l’Assemblée nationale alors qu’elle en a le droit », déclare Eric Coquerel. Pour lui, Anne-Christine Lang, députée LREM qui a quitté jeudi une réunion à l’Assemblée nationale pour protester contre la présence d’une syndicaliste étudiante voilée, est « une séparatiste, elle divise le peuple ».

Il souligne que parmi les députés LR, qui ont eux aussi protesté contre la présence de l’étudiante voilée, « il y a une députée, Valérie Boyer, qui porte ostensiblement une croix, y compris dans l’Assemblée. Ça, ça ne leur pose pas de problème. »

Retrouvez l’intégralité du « 8h30 franceinfo » du samedi 19 septembre 2020 :



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire