Véran appelle à réduire ses contacts sociaux, de nouvelles restrictions attendues à Lyon et Nice


Comment le gouvernement compte enrayer le rebond épidémique ? En conférence de presse ce jeudi 17 septembre, le ministre de la Santé Olivier Véran a fait le point sur l’épidémie de Covid-19 en France, annonçant quelques mesures supplémentaires dans l’immédiat et à venir. « L’Obs » fait le point sur ce qu’il faut retenir.

Olivier Véran a appelé les Français à réduire leurs interactions sociales. En effet, afin de faire redescendre le taux de reproduction du virus, qui se situe aujourd’hui au-dessus de 1 et indique donc une épidémie en progression, Olivier Véran a ainsi appelé chacun à « [réduire] une part de ses liens sociaux ».6 graphiques qui prouvent que la reprise de l’épidémie de Covid est vraiment « préoccupante »

Rappelant que les rassemblements, notamment familiaux, sont des lieux de contaminations importants, le ministre de la Santé a rappelé l’importance des gestes barrières. « Nous sommes chacun les acteurs clés de la lutte contre le virus », a-t-il ajouté.

Olivier Véran est également revenu sur la situation dans plusieurs villes de France, notamment Nice et Lyon, où l’évolution de l’épidémie est inquiétante et où les maires ont déjà pris des mesures d’anticipation. Les préfets du Rhône et des Alpes-Maritimes ont été appelés à proposer des nouvelles mesures d’ici samedi.

  • Les bars bientôt fermés à Marseille et en Guadeloupe ?

En outre, « si la situation sanitaire ne s’améliore pas » à Marseille et en Guadeloupe, où des mesures ont aussi déjà été adoptées, « il faudra sans doute prendre des mesures encore plus fortes », a prévenu Olivier Véran, citant « la possible fermeture des bars » ou « l’interdiction des rassemblements publics ».

  • Masque obligatoire pour les professionnels des crèches

Concernant les enfants, le ministre a également cité un avis ce jeudi par le Haut conseil de la Santé publique : « Les enfants jeunes sont peu à risque de développer des formes graves et sont peu actifs dans la chaîne de transmission du Covid-19. Le risque de transmission existe principalement d’adulte à adulte, d’adulte à enfant, mais rarement d’enfant à enfant ou d’enfant à adulte. »

En conséquence, « le port du masque sera désormais obligatoire pour tous les professionnels de crèche, y compris en présence des enfants », afin de limiter les contaminations d’adultes à enfants.

« Il ne faut pas évincer ses enfants de l’école s’ils n’ont pas de fièvres, de symptômes », a-t-il aussi ajouté. « En cas de doute on appelle le médecin, mais on scolarise son enfant », en appelant à ne pas confondre suspicion de Covid et rhume saisonnier.

  • Une liste de personnes prioritaires pour les tests

Pour faire face à l’engorgement des lieux de dépistage, Olivier Véran a également annoncé l’établissement d’une liste de personnes prioritaires pour les tests : il s’agir des personnes ayant une prescription médicale, les personnes symptomatiques, les personnes-contacts à risque, et les professionnels de santé.

« La campagne de tests revient à chercher une aiguille dans une botte de foin »

« Il ne sert à rien de se faire tester trop souvent », a-t-il également rappelé. Le ministre a églament annoncé que « cette semaine, nous avons dépassé les 1,2 million de tests réalisés sur une seule semaine ».





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire