Critique : Two for the Money


Tiré d’une histoire vraie, Two for the Money est le nouveau film de D.J. Caruso. L’occasion pour son réalisateur de rebondir après le catastrophique Taking lives sorti en 2004. Un film au casting XXL (Al Pacino, Matthew McConaughey, Rene Russo) mais le scénario original centré sur les paris sportifs tiendra-t-il toutes ses promesses ?

Synopsis : Héros du football universitaire, Brandon Lang se voit contraint de mettre un terme à sa carrière à la suite d’une vilaine blessure, mais sa formidable capacité à deviner l’issue des matchs attire la convoitise de Walter Abrams, le gérant d’une entreprise renommée de paris sportifs.
Brandon va devenir l’un de ses associés et découvrir rapidement les avantages d’une existence dorée à New York. Il apprécie le luxe et le côté dépensier de son patron Walter. Chacun tirant profit de l’autre et les deux personnage deviennent comme père et fils. Leurs business atteint des montagnes… jusqu’à ce que le talent de Brandon commencer à décliner.
Entre le maître et l’élève, rien ne va plus. Alors que des milliers de dollars sont en jeu, Brandon et Walter se livre un combat dans une lutte sans merci. Tout ce qui gravite autour d’eux, y compris Toni, la femme de Walter, va être embarqué dans ce duel où tout se joue au-delà des apparences souvent trompeuses…

Une mise en scène ennuyeuse

Doté au départ d’un casting impressionnant et hétéroclite, Two for the Money s’avère rapidement ennuyeux. Car malgré la présence à l’écran d’Al Pacino dans le rôle de Walter Abrams, le mentor de notre héros, on s’ennuie ferme à la vision de ce récit se concentrant sur le paris sportif Belgique pourtant inspiré de faits réels et dont la premier acte ressemble dans certains aspects au très bon Jerry Maguire

La mise en scène propose de temps à autre quelques bonnes idées, mais Caruso est clairement plus à l’aise dans un registre de film policier que dans un univers plus dramatique. Il était pourtant intéressant de se plonger dans le milieu des paris sportifs, thème peu présent dans le cinéma. On s’attendait un peu à retrouver un scénario digne de l’Enfer du dimanche. Mais on en est bien loin et le départ déjà peu emballant se transforme rapidement en eau de boudin dans une deuxième heure assez catastrophique avec son scénario convenu et profondément soporifique.

Heureusement Two for the Money est sauvé de justesse par le talent du trio d’acteur Al Pacino, Matthew McConaughey et Rene Russo. L’entente entre ces trois là crève l’écran et permet de proposer plusieurs scène forte dans lesquels on plonge dans la peau de ces personnages. Ils arrivent à faire naître de véritables émotions et feraient presque oublier le scénario bancale auquel on assiste.  

Conclusion

Après un départ inquiétant dans lequel on pense avoir à faire au classique american way of life, Two for the Money dépasse  ce cliché et nous apporte une vision plus captivante et abyssal sur l’univers impitoyable des paris sportifs.



Critique film

A lire aussi

Laisser un commentaire