Jean Castex, cas contact de Christian Prudhomme sur le Tour de France


Le Premier ministre Jean Castex va subir un test de dépistage au Covid-19. Le chef du gouvernement est un cas contact de Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, qu’il a côtoyé samedi dernier et qui a été détecté positif ce mardi 8 septembre.

Le cyclisme se pousse du col

Jean Castex avait suivi une partie de la huitième étape dans le véhicule de Christian Prudhomme. « Ils portaient tous deux un masque et ont respecté les gestes barrières », assure Matignon.

« Je vais m’appliquer les règles que le gouvernement a édictées et que je vais m’appliquer scrupuleusement », a commenté le Premier ministre devant les caméras.

« Pour aller sur le Tour, comme le prévoyait le protocole, je m’étais fait tester. J’ai évidemment porté un masque tout le temps. Je me suis efforcé de respecter les gestes barrières. Je vais donc immédiatement subir un test, c’est tout à fait normal. J’observerai les règles. Je me sens parfaitement en forme, et donc je vais continuer, en observant les règles, à exercer ma fonction de chef du gouvernement. »

Jean Castex s’exprimait ce mardi matin depuis Sanguinet, dans les Landes, où il assistait aux journées parlementaires du MoDem, en présence de François Bayrou. Le nouveau commissaire au Plan ne portait, lui, pas de masque.

De son côté, Emmanuel Macron a déclaré que le séminaire gouvernemental prévu mercredi pourrait être retardé, ou bien qu’il se tiendrait peut-être « en visio pour ce qui est du Premier ministre et des éventuels autres cas contacts ».

« Nous faisons pour nous-mêmes ce que nous demandons à l’ensemble des concitoyens de faire » s’ils sont identifiés comme cas contact, a souligné le chef de l’Etat.

Tous les coureurs sont négatifs

Quant à Christian Prudhomme, il se met en retrait. « Je sors du Tour pour huit jours », a annoncé le directeur du Tour, qui est asymptomatique. Il a ajouté :

« Je vais faire comme n’importe quel salarié français dans ce genre de cas […] Je vais regarder le Tour à la télévision, ce qui ne m’est pas arrivé depuis quinze ans. »

Il est remplacé sur l’épreuve par François Lemarchand, ancien coureur cycliste professionnel, et reprendra sa place après la seconde journée de repos, lundi prochain, en Isère.

En revanche, tous les coureurs sont négatifs et ont pu poursuivre la course, dont la dixième étape s’élançait de l’île d’Oléron (Charente-Maritime). Plusieurs membres de l’encadrement des équipes ont été testés positifs lors des examens pratiqués à l’occasion de la première journée de repos en Charente-Maritime. Mais aucune formation n’a présenté plus d’un cas positif, ce qui n’entraîne aucune exclusion collective.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire