L'indice de masse corporelle est un facteur de risque de diabète plus puissant que la génétique



La perte de poids pourrait prévenir ou même inverser un diabète de type 2, confirme une étude publiée par des chercheurs britanniques. A l’inverse, un indice de masse corporelle important est directement corrélé à un risque élevé d’en développer un, bien plus qu’un facteur familial soit une prédisposition génétique.

 



Sante magazine

A lire aussi

Laisser un commentaire