le gouvernement veut aider les parents


Quelques jours seulement après la rentrée, plusieurs établissements ont déjà dû fermer leurs portes suite à des cas positifs de Covid-19. Les parents s’inquiètent pour la garde des enfants. « Il faut que je trouve une solution de garde si lundi l’école n’a pas repris. Si c’est une quatorzaine, c’est quand même une longue durée », commente une mère de famille. À l’heure actuelle, de nombreux parents sont dans l’obligation de prendre des congés ou des RTT. Or, tous n’en ont pas la possibilité.

Elisabeth Borne, la ministre du Travail, souhaite proposer « des solutions de garde organisées par l’école et la mairie ». À défaut, des compensations financières pourraient être versées. Seulement, elles reposent sur plusieurs conditions : la fermeture de la classe ou de l’établissement, l’absence d’alternative de garde et l’impossibilité de faire du télétravail. Pour Rodrigo Arenas, le co-président de la Fédération des conseils de parents d’élèves, c’est insuffisant : « Les parents ne peuvent pas être sanctionnés en payant des impôts pour que l’école fonctionne et en voyant baisser leurs revenus parce qu’ils les gardent à la maison. »

Le JT

Les autres sujets du JT



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire