L'âgisme, nouvelle forme de discrimination ?



Dans une société où le racisme, le sexisme et l’homophobie font l’objet de débats constants, il existe un préjudice dont on parle beaucoup moins : l’âgisme. La raison ? Son ancrage est si profond qu’il en est aujourd’hui normalisé.



Sante magazine

A lire aussi

Laisser un commentaire