les dividendes en forte baisse en France


C’est un phénomène général : les dividendes versés au deuxième trimestre ont chuté de 22% dans le monde. « À cause du coronavirus, l’activité économique s’est arrêtée dans de nombreux secteurs, ce qui représente 90 milliards d’euros en moins. Mais rassurez-vous : au total, 320 milliards d’euros ont été distribués aux actionnaires en trois mois« , détaille le journaliste Jean-Paul Chapel sur le plateau du 20 Heures de France 2, mardi 25 août.

Ce recul des dividendes est encore plus fort en Europe et surtout en France. Notre pays a connu l’une des plus fortes baisses, avec -57%. « L’explication est que, en France, le gouvernement a interdit le versement de dividendes pour les entreprises qui ont bénéficié des aides de l’État« , poursuit le journaliste. « Seules quelques entreprises du CAC 40 n’ont pas joué le jeu et ont distribué des dividendes comme si de rien n’était, comme L’Oréal, Danone, Bouygues, Total ou encore Sanofi. »

Le

Les autres sujets du



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire