L'oligarchie indécente (2/2) : Carlos Ghosn, l'oublieux oublié



« Ils m’ont traité encore moins bien qu’un citoyen français lambda. C’est un point négatif que je retiens à l’encontre de la France » « je n’ai pas fait l’ENA, je n’ai pas les connexions habituelles du patronat français » : voilà ce que l’ancien patron de Renault a osé déclarer il y a quelques jours lors d’une nouvelle offensive médiatique. On aimerait lui demander comment a-t-il traité la France ? Réclamer des droits quand on (…)


Economie



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire