les entreprises tentent de s’adapter


Mettre son masque est un geste habituel dans les locaux de Technitube. Ici, la centaine de salariés a le choix entre la visière et le masque. La dirigeante de la société n’est pas totalement convaincue par la mesure consistant à rendre obligatoire le port du masque. « Dans l’atelier, il fait très chaud. Les gens travaillent 8 heures. Souvent, la problématique qu’on retrouve c’est la fatigue. Pour les gens qui portent des lunettes, ça peut poser des problèmes en termes de sécurité« , explique-t-elle.

Pour protéger ses salariés, la PME travaille depuis plusieurs semaines sur un prototype de visière inversée, qui se porte comme des lunettes. L’outil est fabriqué grâce à l’impression 3D. Pourtant, toutes les entreprises ne sont pas aussi bien préparées. Certaines vont avoir du mal à mettre en place ces mesures. « La durée d’utilisation d’un masque est relativement limitée. […] Ca va être un coût important pour les entreprises. Il va falloir tenter de s’adapter et de faire au mieux« , affirme Louis Deroin, président de la CPME de Bourgogne-Franche-Comté.


Le

Les autres sujets du



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire