La Loire pleure



en avalant ses larmes … Qui aime la nature se désole en marchant le long de ses berges ou en naviguant sur ce mince filet d’eau qui serpente entre des bancs de sables de plus en plus étendus. La Loire est peau de chagrin, l’eau vient d’année en année à lui faire davantage défaut. Elle se grime en un petit ruisseau, trompant ainsi son monde et les baigneurs exaltés qui ne se doutent pas que c’est ainsi qu’elle est la plus redoutable en dépit (…)


Environnement



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire