La trahison d’Abraham




Loin d’être « l’accord d’Abraham » proclamé par les Etats-Unis, le texte signé par Israël et les Emirats cherche à mettre publiquement la pression sur les Palestiniens. Et annonce peut-être la reprise des relations diplomatiques entre Jérusalem et Ryad.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire