Raphaël Enthoven publie un roman vengeur, entre psychanalyse et règlements de comptes




On croyait le philosophe à succès installé dans la vie. On le découvre blessé, à 44 ans, par une enfance malheureuse dans une fiction à clé, « le Temps gagné », où il massacre tour à tour son beau-père, sa mère, son père et son ex-femme…



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire