Le président libanais évoque un « missile » et rejette une enquête internationale



L'explosion ayant fait au moins 150 morts au Liban mardi pourrait être due « soit à la négligence, soit à une intervention extérieure », a déclaré Michel Aoun. Michel Aoun, le président libanais, 85 ans, a affirmé vendredi 7 août que la terrible explosion au port de Beyrouth était due « soit à la négligence, soit à une intervention extérieure », évoquant l'hypothèse « d'un missile ». Le chef de l'Etat a déclaré lors d'un entretien avec des journalistes retransmis à (…)


International



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire