En Tunisie, le journaliste et écrivain Taoufik Ben Brik libre mais en sursis




Symbole de la lutte contre l’oppression sous Ben Ali, l’essayiste a été libéré le 4 août à la suite de son procès en appel. Accusé d’avoir « proféré des faits sans en établir la véracité », il reste condamné à huit mois de prison avec sursis.



nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire