Démocratie : ne pas se payer de mots, mais réformer le système



Le mot réforme, à la mode, est fréquemment utilisé par le gouvernement. Paradoxalement la potion, souvent amère que l’on veut fait boire aux citoyens, ne s’impose que très peu aux institutions, à ceux qui nous gouvernent et aux modes de désignation de nos représentants. Cette frilosité et ces complexités qui organisent l’irresponsabilité sont à la source du désamour des français pour le système en place. Ils se traduisent par une abstention désormais massive aux élections. (…)


Citoyenneté



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire