Douter de la dette adulée



Il suffirait donc de s’endetter jusqu’à plus soif. Pourquoi n’y avait-on pas pensé avant ? En fait, on y avait pensé mais cette fois-ci on ose. Ainsi, l’audace n’est plus la menace qu’on dit qu’elle fut, dit-on. Lorsque la fourmi se fait cigale, on peut au moins trouver cela louche. Hier, ceinture budgétaire, aujourd’hui on baisse le pantalon. La dette va donc reprendre son ascension à plus de 100 % du PIB en 2020, après quelques années de (…)


Economie



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire