USA: Masque obligatoire à la Chambre après un cas de COVID-19



WASHINGTON (Reuters) – La présidente démocrate de la Chambre américaine des représentants, Nancy Pelosi, a annoncé mercredi que l’ensemble des membres et du personnel seraient contraints de porter un masque de protection à la Chambre durant la crise sanitaire liée au coronavirus.

Les élus seront autorisés à retirer leur masque pour s’exprimer devant leurs pairs, a-t-elle précisé depuis l’enceinte.

Cela est nécessaire comme gage de « respect pour la santé, la sécurité et le bien-être des autres personnes présentes dans la Chambre et les zones alentours », a déclaré Pelosi.

Cette décision intervient après que l’élu républicain Louie Gohmert, fervent opposant au port du masque depuis le début de l’épidémie aux Etats-Unis, a annoncé mercredi avoir été testé positif au COVID-19, la maladie provoquée par le nouveau coronavirus. Au moins trois de ses collègues ont depuis annoncé qu’ils se placeraient en isolement.

(Susan Cornwell; version française Jean Terzian)



challenges

A lire aussi

Laisser un commentaire