Le box-office de la semaine du 22 juillet 2020



Adorables © 2019 Nicolas Schul / Beluga Tree / Other Angle Pictures / Orange Studio / UGC Distribution
Tous droits réservés

Un mois après la réouverture des salles, le box-office français stagne à un niveau historiquement bas. Cette semaine 30, allant du 22 au 28 juillet, voit en effet le cumul hebdomadaire repasser en dessous du million de spectateurs. Ce qui nous conforte dans notre hypothèse que les chiffres de la semaine passée étaient artificiellement embellis par les fausses avant-premières des films sortis le mardi de la fête nationale. Peu importe, le constat est irrévocable. Il se confirme un peu plus avec chaque nouvelle publication des chiffres de la fréquentation le mercredi soir : la reprise n’est pas du tout là et bon nombre de cinémas jouent tragiquement leur survie économique en cette saison estivale néfaste pour toute la filière. On reste donc dans le même mode que les semaines passées par rapport à la baisse vertigineuse des résultats, comparés à ceux de 2019, de près de 80 % sur la France entière.

Au moins, le cinéma survit tant bien que mal chez nous, même s’il ne s’en sortira pas à la longue sans une perfusion vigoureuse de la part des autorités publiques. Ailleurs, en Asie par exemple, le box-office à travers le continent est en baisse de 92 % au cours du premier semestre 2020 et les salles obscures indiennes resteront fermées au moins jusqu’à fin août. Aux États-Unis, la chaîne de multiplexes AMC et le distributeur Universal Pictures se sont mis d’accord cette semaine sur un rétrécissement considérable de la fenêtre d’exclusivité des films sur grand écran, au profit de la vidéo à la demande et par souscription. Ce chamboulement de la chronologie des médias outre-Atlantique ne laisse rien augurer de bon pour la pratique cinématographique tel qu’on la connaissait ces trente, quarante dernières années.

La part de marché des productions françaises reste une fois de plus le seul signe timidement positif dans un marché profondément en crise. Elle baisse certes de 10 % en comparaison avec les incroyables 64 % de la semaine passée. Mais cette hégémonie est elle aussi un leurre, puisque la première sortie de blockbuster hollywoodien n’interviendra finalement qu’à la fin de l’été. Après maintes tergiversations, la Warner a décidé en fin de compte de sortir la nouvelle épopée fantastique de Christopher Nolan Tenet partout en Europe fin août, le mercredi 26 en France pour être exact, sans attendre un éventuel ralentissement de l’épidémie du coronavirus en Amérique. D’ici là, de nombreuses salles de cinéma françaises baisseront temporairement le rideau, comme le mythique Grand Rex à Paris, leur ouverture dépourvue de locomotive commerciale n’ayant aucun sens d’un point de vue économique.

Face à un trio de nouveautés quasiment aussi molles que le marché dans son ensemble, le film d’animation Scooby ! de Tony Cervone crée l’exploit. Non seulement est-il le premier champion américain depuis le redémarrage laborieux de l’exploitation cinématographique en France. Il réussit aussi à occuper la pole position du classement pour la première fois, alors qu’il est à l’affiche depuis trois semaines. La dernière fois qu’une telle anomalie était arrivée, c’était en mai 2019 avec Nous finirons ensemble de Guillaume Canet, qui avait fait plus du double hebdomadaire que le chien animé et cumulait d’ores et déjà à 2 300 000 spectateurs ! Des chiffres qui donnent le tournis en cette période de vaches (très) maigres. Ce sont d’ailleurs toujours les quatre mêmes films qui occupent les quatre premières places, les baisses conséquentes de Divorce club de Michaël Youn et de Été 85 de François Ozon ne promettant rien de bon pour la suite du parcours de ces deux films-là.

Trois nouveautés ont donc trouvé leur place modeste au sein du classement cette semaine. Aucune d’entre elles n’y fera a priori long feu, Adorables de Solange Cicurel devant en toute probabilité être balayé par le flux incessant de comédies populaires françaises semaine après semaine, IP Man 4 Le Dernier combat de Wilson Yip formant un duo d’arts martiaux aussi mignon que passager avec le film d’animation Mon ninja et moi de Anders Matthesen et Thorbjörn Christoffersen, et Madre de Rodrigo Sorogoyen appartenant au genre de film art & essai qu’on se réjouit de pouvoir citer ici, mais dont les trente mille entrées en première semaine seraient largement insuffisantes pour se classer en bas du tableau en temps normal.

Quand le magazine professionnel Le Film Français qualifie les premières séances d’hier, mercredi 29 juillet, de « terriblement calme » et le marché « d’extrêmement mou », on sait d’emblée qu’aucune aide significative ne sera à espérer des nouvelles sorties toutes fraîches. Ainsi, Terrible jungle de Hugo Benamozig et David Caviglioli s’impose faiblement à Paris aux séances jusqu’à 16h00, tandis que T’as pécho ? de Adeline Picault remporte sans panache la première journée en région parisienne.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 22 et le mardi 28 juillet 2020 :

  1. Scooby ! – distribué par Warner Bros. France – 3ème semaine / – 10 % – 136 617 entrées / 480 224 cumul – 14 % part de marché
  2. Divorce club – distribué par SND – 2ème semaine / – 47 % – 128 698 entrées / 371 367 cumul – 13 % part de marché
  3. Tout simplement noir – distribué par Gaumont – 3ème semaine / – 25 % – 114 515 entrées / 522 204 cumul – 12 % part de marché
  4. Été 85 – distribué par Diaphana Distribution – 2ème semaine / – 44 % – 76 791 entrées / 270 181 cumul – 8 % part de marché
  5. Adorables – distribué par UGC / Orange Studio – Nouveauté – 69 567 entrées cumulées – 7 % part de marché

6. L’Aventure des Marguerite – distribué par Pathé – 2ème semaine / – 32 % – 58 645 entrées / 144 320 cumul – 6 % part de marché

7. IP Man 4 Le Dernier combat – distribué par Eurozoom – Nouveauté – 58 408 entrées cumulées – 6 % part de marché

8. Mon ninja et moi – distribué par Alba Films – 2ème semaine / – 11 % – 51 963 entrées / 110 277 cumul – 5 % part de marché

9. Madre – distribué par Le Pacte – Nouveauté – 30 484 entrées cumulées – 3 % part de marché

10. En avant – distribué par The Walt Disney Company France – 21ème semaine / – 25 % – 25 365 entrées / 881 832 cumul – 3 % part de marché



Critique film

A lire aussi

Laisser un commentaire