Des policiers de New York embarquent une manifestante dans une camionnette banalisée


Mardi 29 juillet, lors d’une manifestation à New York, des agents du NYPD en short et en t-shirt ont forcé une manifestante à entrer dans une camionnette banalisée, à la stupeur générale. Ils sont très vite rejoints par des policiers en tenue fluo et à vélo, pour empêcher les autres personnes de lui venir en aide.

Le service de police de la ville a confirmé dans un communiqué sur Twitter que ses agents avaient bien utilisé une camionnette banalisée lors de l’arrestation et ajouté que la jeune femme de 18 ans avait été placée en garde à vue car « recherchée pour avoir endommagé les caméras de police lors de cinq incidents criminels distincts dans et autour du parc de la mairie ». Mais la méthode fait débat.

Un couple d’Américains porte des masques ornés de croix gammées dans un supermarché Walmart

Elle fait aussi écho aux récits des arrestations sommaires de manifestants à Portland depuis un mois, interpellés et emmenés par des agents fédéraux circulant, eux aussi, dans des véhicules banalisés.

Dans de nombreuses vidéos publiées sur les réseaux sociaux, on voit ces agents, en tenue paramilitaire et sans badge visible d’identification, utiliser des véhicules banalisés pour interpeller des manifestants.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire