Une chronique municipale



Les dernières élections municipales, en de nombreux endroits, ont été l’occasion d’une participation exceptionnelle des citoyens pour constituer des listes alternatives aux listes traditionnelles. Ce fut le cas à Vaux-le-Pénil, commune de quelque 11 000 habitants de la périphérie de Melun, où l’équipe sortante a vu son maire, élu sous une étiquette de gauche “raisonnable”, s’impliquer étroitement dans la Macronie, ce qui l’a conduit à céder la (…)


Citoyenneté



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire