Les taux d'herpès labial diminuent chez les enfants



Des chercheurs ont constaté qu’en ce qui concerne le continent européen, la primo-infection herpétique, soit le premier contact avec le virus de l’herpès provoquant une poussée d’herpès labial, se fait de moins en moins pendant l’enfance même si les enfants sont de plus en plus susceptibles de l’attraper à l’âge adulte sous forme d’herpès génital.



Sante magazine

A lire aussi

Laisser un commentaire