les marques françaises de textile dans la tourmente



Plusieurs entreprises françaises sont actuellement touchées par la crise économique. La marque de chaussures, André, est en redressement judiciaire, mais elle n’est pas la seule à être en péril. Selon la journaliste Christelle Méral, « Camaïeu est en redressement judiciaire, et cherche un repreneur. Célio est en difficulté et a été placée sous procédure de sauvegarde, un dispositif qui suspend le paiement des dettes et maintient les emplois ». La liste des entreprises en souffrance est longue, certaines ont été reprises, mais ce n’est pas sans conséquence sur le plan social. Christelle Méral, cite par exemple le cas de La Halle, « l’enseigne vient d’être rachetée, au total, 2 166 emplois pourraient être supprimés selon les syndicats ».

Ces entreprises en péril ont un point commun : elles ont été fragilisées par la crise du Covid. Comme le rappelle la journaliste « les magasins ont dû fermer. En avril dernier, par exemple, les ventes ont chuté de 75%. Les enseignes se sont retrouvées à cours d’argent frais pour régler les factures ». Une situation d’autant plus critique, qu’elles avaient déjà été fragilisées par la crise des « gilets jaunes », et les grèves de décembres dernier. Et si les soldes pouvaient être un moyen de relancer les ventes, notamment parce que les Français ont beaucoup épargné durant le confinement, il semblerait que ce ne soit peut-être pas le cas. En effet, selon un sondage, 54% des Français entendent renoncer aux soldes pour adopter un comportement plus responsable.

Le

Les autres sujets du



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire