Du riesling transformé en gel hydroalcoolique, un “crève-cœur” français




Le New York Times est parti en reportage dans le vignoble alsacien à la rencontre des viticulteurs locaux, contraints de se débarrasser de leur vin, leurs débouchés étant en partie bloqués par les conséquences de la pandémie de Covid-19 et la taxe américaine sur le vin français.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire