Jean Castex annonce une série de mesures à Nice


En déplacement à Nice, théâtre de plusieurs épisodes de violences ces derniers jours, le Premier ministre Jean Castex a annoncé samedi 25 juillet plusieurs mesures destinées à lutter contre l’insécurité. Parmi elles, la généralisation à la rentrée de la forfaitisation des délits de stupéfiants.

Actuellement en cours d’expérimentation, cette mesure « permettra aux forces de l’ordre de verbaliser les auteurs d’un délit » et « d’appliquer une sanction sans délai ». Elle devrait agir « contre les points de revente qui gangrènent les quartiers ».

Jean Castex, qui était accompagné du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin et du ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti, a également annoncé une expérimentation prochaine à Nice de l’extension des compétences de la police municipale.

Aurélien Taché : « Le discours de Jean Castex s’inscrit dans la ligne de la droite sarkozyste »

Le Premier ministre a souligné que l’élargissement des prérogatives de la police était un souhait de nombreux maires de France. Cette expérimentation, qui sera mise en place à Nice, se fera « dans un cadre qui sera fixé par les ministres ici présents ». Les résultats de l’expérimentation « viendront nourrir des dispositions législatives à venir », a-t-il ajouté.

150 emplois supplémentaires seront par ailleurs créés sur tout le territoire national pour renforcer l’action pénale de proximité, dès 2020.

Des annonces locales pour Nice

Une série d’annonces concernant la ville de Nice étaient aussi au programme, avec notamment l’affectation de 60 policiers supplémentaires dans la ville, « le droit à l’indemnité de fidélisation » pour les agents après deux ans d’affectation, ou encore la confirmation de l’engagement de l’Etat sur la réalisation du projet de l’hôtel des polices de Nice.

Le maire de Nice Christian Estrosi a salué dans la foulée « une excellente nouvelle » et « un discours offensif, courageux, équilibré ». Il a parallèlement annoncé le recrutement prochain de 80 policiers municipaux supplémentaires.

Darmanin dit vouloir « stopper l’ensauvagement d’une certaine partie de la société »

« La sécurité est l’affaire de tous », a martelé le Premier ministre. « La seule loi qui vaille c’est celle de la République », a-t-il ajouté.

A Nice, plusieurs incidents ont eu lieu au cours des dernières semaines dans des quartiers de la ville. Des coups de feu ont en particulier été tirés en plein jour lundi matin devant un supermarché du quartier sensible des Moulins, connu notamment pour être un lieu de trafic de drogue dans la ville. Une vidéo de cette fusillade avait été diffusée sur les réseaux sociaux. Selon « le Journal du dimanche », le corps d’un jeune homme a également été retrouvé dans un parking souterrain à Nice samedi matin. La police judiciaire a été saisie de l’enquête.





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire