Diabète : attention aux applications pour créer soi-même un pancréas artificiel



L’Agence du médicament (ANSM) appelle les patients diabétiques à ne pas utiliser les logiciels et applications offrant la possibilité d’élaborer soi-même un système de gestion automatisée de la glycémie. Appelé système en boucle fermée ou « pancréas artificiel » à faire soi-même, ce type de programme est en effet sans garantie de sécurité pour les patients. Les utilisateurs de ces systèmes s’exposent à des complications potentiellement graves induites par l’administration de mauvaises quantités d’insuline.



Sante magazine

A lire aussi

Laisser un commentaire