des besoins, mais pas assez de candidats



Le geste est encore approximatif, mais à 18 ans Lucas pense avoir trouvé sa vocation : devenir menuisier, grâce à l’apprentissage. Une formation qui comporte de nombreux avantages. Dans cette entreprise de 40 salariés, quatre apprentis sont recrutés chaque année. Mais faute de candidats, le chiffre pourrait être revu à la baisse en septembre prochain. « Les métiers du bâtiment ne sont aps assez valorisés auprès des jeunes », regrette le directeur de l’entreprise, Jean-Michel Nogrès.

Des jeunes de moins en moins nombreux à postuler dans le BTP. Dans certaines régions, la fédération du bâtiment lance une campagne de publicité pour les attirer. Car malgré l’épidémie, il y a des besoins. Notamment après les annonces du gouvernement, pour favoriser les chantiers de rénovation énergique. « Aujourd’hui le secteur comprend 60 000 apprentis et alternants, nous voulons atteindre les 100 000 », affirme le président de la Fédération, Olivier Salleron.

Le

Les autres sujets du



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire