ces nouvelles mesures sanitaires que le gouvernement pourrait envisager lors du Conseil de défense


Emmanuel Macron et plusieurs ministres sont réunis à l’Élysée ce vendredi en Conseil de défense pour évoquer, notamment, la question de la jauge des rassemblements, les contrôles aux frontières, les tests mais aussi la rentrée scolaire.

Face aux signaux faibles de reprise de l’épidémie de Covid-19, le gouvernement a décidé de réagir. À l’occasion d’un Conseil de défense, Emmanuel Macron réunit à l’Élysée vendredi 24 juillet, au matin, plusieurs ministres pour en discuter et décider de nouvelles mesures pour éviter cette tant redoutée deuxième vague.

Faire évoluer la jauge maximale des 5 000 personnes pour les grands rassemblements

Les différents ministres présents feront le point sur l’obligation, depuis lundi 20 juillet, de porter un masque dans les lieux publics clos. Ils vont également observer les indicateurs sanitaires qui montrent une hausse des cas de Covid en France et notamment chez les 20-40 ans, une population qui développe peu de formes graves de la maladie et se sent peut-être protégée. Une génération qui, un peu partout sur le territoire, a tendance à participer à des grands rassemblements, des grandes fêtes à l’occasion de ces vacances d’été, et sans toujours porter le masque. La crainte du gouvernement est que ces jeunes adultes ne contaminent leurs aînés, plus à risques. Au sujet des rassemblements justement, le Conseil de défense va étudier la possibilité de faire évoluer la jauge maximale fixée à 5 000 personnes.

Renforcer les contrôles aux frontières

Les ministres réunis ont également prévu de discuter de la problématique des frontières. 250 000 cas de Covid-19 se déclarent chaque jour dans le monde. Le virus est partout et certains pays voisins comme l’Espagne reconfinent des zones entières. La Belgique assiste à une progression importante de l’épidémie. Le Conseil de défense va donc débattre d’un éventuel renforcement des contrôles aux frontières. Dans nos aéroports, faut-il tester systématiquement tous les voyageurs qui arrivent d’une zone où le virus circule beaucoup ? Faut-il les placer en quarantaine ? Toutes ces options sont possibles, prévient Olivier Véran le ministre de la Santé.

Multiplier les dépistages

Se pose aussi la question des tests de dépistage. La France a la capacité d’en faire 700 000 par semaine mais elle n’en réalise, actuellement, que la moitié. Pourtant, dans certaines régions comme l’Ile-de-France, c’est l’embouteillage. Les tests ne sont pas réalisés en moins de 24 heures comme cela devrait être le cas.

Assouplir les règles dans les établissements scolaires

Dernier sujet au menu du Conseil de défense, et pas le moins controversé d’entre eux : la rentrée scolaire que le gouvernement souhaite anticiper. Quelles seront les mesures, les protocoles qui vont permettre d’assurer les meilleures conditions pour le retour des élèves ? La connaissance scientifique sur les enfants a beaucoup évolué ces derniers mois. On sait maintenant qu’ils font des formes bénignes du Covid-19, et qu’ils se contaminent peu entre eux, qu’ils contaminent peu les adultes. C’est d’ailleurs plutôt l’inverse. Les règles seront donc peut-être assouplies. En même temps, il va falloir se préparer à une éventuelle deuxième vague de l’épidémie à l’automne, vague redoutée par les médecins avec le retour du froid.



francetvinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire