Pourquoi Gilles Le Gendre lâche la présidence du groupe LREM à l’Assemblée nationale



« Il faut que j’arrête, c’est le bon moment. » En privé, le chef de file des députés macronistes, Gilles Le Gendre – qui vient tout juste d’annoncer sa démission de la présidence du groupe La République en Marche (LREM) –, affirme n’avoir ni regret ni amertume.

Cette décision, le député de Paris l’a « mûrement » réfléchie, selon son entourage qui, au passage, récuse l’idée que l’Elysée ai





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire