les extraits de son dernier livre


Pour les Français, le confinement lié à la crise du Covid-19 a eu, c’est selon, des effets bénéfiques ou négatifs. Pour Nicolas Sarkozy, il a joué un rôle d’accélérateur. C’est en effet au printemps, confiné au cap Nègre avec son épouse Carla, que l’ancien président de la République a décidé d’achever l’écriture du livre sur lequel il travaillait depuis le début de l’année et d’en avancer la publication, prévue à l’origine pour la fin de l’année. Le secret a été bien gardé.

Pour aller plus vite et desservir, dès vendredi 24 juillet, les gares, les centres commerciaux et les maisons de la presse dans les stations balnéaires, l’ouvrage, tiré à 250 000 exemplaires, est passé directement de l’imprimerie chez les transporteurs, sans transiter par le circuit traditionnel. Après « Passions » (Editions de L’Observatoire, 2019) qui racontait ses débuts en politique, voici « le Temps des Tempêtes » (Editions de l’Observatoire), récit en 500 pages de la première partie de son quinquennat. Le titre est, en soi, tout un programme… De même que l’annonce d’un deuxième tome.

Comme dans la plupart de ses livres précédents, Nicolas Sarkozy alterne, d’une plume alerte, récits, portraits, explication et justification de son action au pouvoir, réflexions personnelles, scènes de la vie quotidienne et vision du monde. Sans oublier, comme toujours, quelques remarques acides sur les médias qui, c’est vrai, ne l’ont guère ménagé. Certains échappent tout de même à ses piques, comme Jean Daniel, fondateu