le gouvernement annonce une enveloppe globale de 6,5 milliards d’euros sur 2020-2021


La mesure phare de ce plan est une aide de 4 000 euros pour embaucher un jeune et favoriser 450 000 recrutements d’ici à janvier.

Jean Castex a présenté, jeudi 23 juillet, un « plan jeunes » de 6,5 milliards d’euros sur deux ans face à la crise du coronavirus, un montant « jamais vu », selon le chef du gouvernement. La mesure phare est une aide de 4 000 euros pour l’embauche d’un jeune, afin de favoriser 450 000 recrutements d’ici à janvier.

Ce plan « un jeune, une solution » table aussi sur la signature de 230 000 contrats d’apprentissage et 100 000 contrats de professionnalisation. Outre 100 000 places supplémentaires en service civique, il prévoit 300 000 « parcours d’insertion », dont 60 000 contrats aidés dans le secteur marchand, et 200 000 places supplémentaires en formation.

Ce plan est destiné à faire face à l’arrivée de 700 000 à 800 000 jeunes sur le marché du travail « dans une rentrée compliquée » selon le Premier ministre, qui a présenté le plan après la visite d’un centre de formation d’apprentis à Besançon (Doubs), où il a multiplié les échanges avec les jeunes.

« Ce sont les plus jeunes et les plus vulnérables qui sont les premiers concernés lorsqu’une crise s’amplifie et il serait étonnant de ne pas essayer d’anticiper tout cela, de nous y préparer le mieux possible », a déclaré le Premier ministre.

Le plan prévoit aussi 150 000 entrées en Garantie jeunes en 2021 (contre 100 000 initialement programmées), un dispositif d’insertion géré par les Missions locales pour les jeunes sans emploi ni formation, avec un accompagnement renforcé pendant un an et une allocation mensuelle de 497 euros.



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire