Hidalgo veut rendre les transports gratuits pour les mineurs (et confirme la pérennisation des coronapistes)


C’est la première fois qu’elle s’exprime dans la presse depuis sa réélection à la mairie de Paris. Dans une interview accordée au « Parisien », publiée jeudi 23 juillet, Anne Hidalgo a partagé les principales pistes qu’elle compte suivre lors de son nouveau mandat. Transports, pistes cyclables, élection présidentielle… Voici ses trois principales annonces.

  • Les transports en commun gratuits pour les mineurs

Dès ce jeudi, Anne Hidalgo compte entamer des discussions au Conseil de Paris pour rendre gratuits les transports en commun aux mineurs en Ile-de-France ; une mesure qui concorde avec son intention de proposer des modes de déplacement alternatifs. Elle tiendrait ainsi une promesse faite en janvier et relayée par son premier adjoint Emmanuel Grégoire dans le « Journal du Dimanche ».

Anne Hidalgo file un coup de main aux grévistes de BFMTV, RMC…

« Il faut moins de voitures dans Paris, c’est clair, donc offrir des alternatives en matière de transports en commun […]. C’est aussi la raison pour laquelle je porte des mesures sur la gratuité des transports : dès ce jeudi au Conseil de Paris, nous discuterons de la gratuité pour tous les jeunes jusqu’à 18 ans », explique la maire de Paris auprès de nos confrères du « Parisien ».

  • Les « coronapistes » pérennisées

Les pistes cyclables parisiennes installées sur 50 kilomètres à l’occasion du déconfinement seront pérennisées, assure la maire. L’objectif : laisser une « place prédominante » aux cyclistes sur la route, même si Anne Hidalgo affirme vouloir réserver des espaces pour les bus et les taxis. Une mesure sur laquelle elle s’était également déjà engagée en amont des élections, à l’occasion d’une interview sur France-Inter le 4 juin.

L’épidémie a mis l’« urbanisme tactique » à la mode. Est-ce vraiment un bon plan ?

« Les Parisiens ont clairement choisi. Ils ont fait le choix de l’écologie, de la poursuite d’un projet dans lequel on respire mieux, on se déplace autrement », soutient-elle. Les pistes devraient rester en l’état, à l’exception de travaux de sécurisation et, peut-être, d’esthétisation.

  • Pas de candidature à l’élection présidentielle

Anne Hidalgo candidate à l’élection présidentielle de 2022 ? La principale intéressée réfute l’idée et réaffirme ses engagements en tant que maire de Paris : « Quand on est maire, on a la chance de s’occuper de la vie quotidienne de ses concitoyens. C’est de ça qu’il faut partir, tout en ayant une colonne vertébrale. Je suis une sociale-démocrate, écologiste et féministe. »





nouvelobs

A lire aussi

Laisser un commentaire